cc 2016-12-21 : Introduction – Taxes

Ça a commencé chaud entre Axel Bernard (PTB) et le Bourgmestre, mais comme ça partait en tous sens, je ne sais même pas le sujet du désaccord : ou bien, c’est concernant l’approbation du procès-verbal, ou bien sur « l’abrogation et remboursement du cautionnement du receveur communal » (c’est quoi ça ?). De son côté, Laurette Onkelinx demande pourquoi le survol des avions sur la commune n’est pas à l’ordre du jour.

La suite a été bien plus calme, échanges habituels entre majorité et opposition. Je relève ici quelques heurts et ce qui peut intéresser les citoyens ordinaires mais qui n’a suscité aucun ou peu de débats : la numérotation est faite selon les points de l’ordre du jour.Lire la suite

cc 2016-12-21 : CPAS & ASBL

6. CPAS – Modification budgétaire pour 2016 : il ne s’agit pas d’une augmentation, mais d’un ajustement, vu l’augmentation des dossiers. Le PS pose la question de savoir la réponse du CPAS à l’interpellation d’un conseiller (Georgy Manalis) concernant la possibilité d’offrir un travail bénévole aux personnes qui émargent au RIS (minimex). Réponse : cela dépend du Conseil du CPAS et pas du Conseil Communal.

11. ASBL « Sport Schaerbeekois » : pour les comptes 2015, Abobakre Bouhjar et le PTB s’étonnent que le rapport d’activités ne correspond pas entièrement à la mission de l’ASBL. En effet, il n’y a que très peu pour les enfants.Lire la suite

cc 2016-12-21 : PCDD

13. Plan Communal de Développement durable (PCDD) : c’est le pendant communal du PRD. Il a pour vocation de définir la politique de développement de la commune dans les domaines de l’aménagement, de l’accessibilité, de l’environnement, etc… (site/web).

C’est Ibrahim Dönmez (PS) qui lance un solide débat : vous avez fait une évaluation quantitative, vous ne donnez que des chiffres, mais vous ne dites rien des résultats humain, la qualité de vie programmée par ce programme. Or, la pauvreté est toujours là, une plaine de jeux supprimée, inégalité entre certains quartiers etc. Le bulletin qui parle de 80% des objectifs réalisés ne correspond pas à la réalité.Lire la suite

cc 2016-12-21 : Programme de prévention urbaine – Recours au Conseil d’Etat

14. Programme de prévention et de proximité urbaine.

Trouvé sur le site/web de la Commune : le Contrat de sécurité a constitué, en décembre 1992, le point de départ des initiatives de prévention de la délinquance à Schaerbeek. Il de-meure aujourd’hui, sous l’appellation Programme de Prévention Urbaine, l’axe principal de la prévention non policière de la commune. Son objectif ? Rendre la vie des Schaerbeekois plus agréable, plus sûre et plus conviviale en luttant contre l’insécurité, le sentiment d’insécurité et l’exclusion sociale. Il est constitué de 12 services : Gardiens de la paix, Médiation scolaire (Déclic), Médiation de proximité, Accueil nouveaux arrivants étrangers, Éducateurs de rues, Service d’encadrement des mesures judiciaires alternatives, Latitude Nord, Soleil du Nord, Techno prévention, Espaces de proximité, Aide au Justiciable (RePR), Service d’appui thématique et territorial.Lire la suite

cc 2016-12-21 : Logement, etc

17. Lutte contre logements inoccupés : 25.000 € pour un « observatoire communal du logement ». La commune ne renonce pas à la taxe régionale dont 80% lui sont rétrocédés, mais avant d’introduire le dossier, il faut d’abord faire des enquêtes : police, voisinage, dépense d’énergie….. Plus d’une fois, le propriétaire paye les amendes, mais n’améliore pas l’habitation. La commune passe la main à la justice qui impose des astreintes. (Faudrait voir plus clair : destination des amendes, combien d’astreintes, etc…?)

Le reste n’a pas donné lieu à discussion : modification du cadre du personnel, Parc Josaphat (étude hydrogéologique), École La Vallée, Lycée Émile Max, matériel informatique, académie de musique, acompte pour le CQD Pogge, inventaire amiante du local scout du site Cambier.Lire la suite

cc 2016-09-28 : Introduction

Pour une fois, ce conseil s’est déroulé dans une très bonne ambiance et le calme, probablement parce qu’aucun sujet ne prêtait à de grandes discussions. Il a commencé par un hommage à un défunt : André Verhaegen membre PS du conseil communal depuis 1970 et échevin à la cohésion sociale de 92 à 95. Il a été salué pour ses convictions et son investissement personnel. Ensuite, c’est à Yves Goldstein (PS) de recevoir des éloges très nourris. En effet, il démissionne de son rôle de conseiller communal, car il est appelé à la direction du futur Musée d’Art moderne et contemporain (bâtiment Citroën).… Lire la suite