cc 2017-02-22 : Sport 1030

Création d’un « Centre sportif local intégré » sous la forme d’une asbl, « Sport 1030 ».

Saït Köse, échevin des sports, rappelle que ce projet déjà ancien, visant à coordonner la gestion de quelques infrastructures sportives communales (y compris le Neptunium,) pourrait permettre sa reconnaissance et son subventionnement par la Communauté française.

Le débat qui suit est répétitif par rapport à des séances précédentes et sa portée n’est pas très claire. En fait, le Collège souhaite simplement savoir s’il peut continuer à approfondir le dossier dans cette direction. Bernard Clerfayt signale que la commune s’engage dans un long processus d’unification de la gestion sportive, sans pouvoir dire aujourd’hui si tous les équipements sportifs devront être intégrés au sein de ce Centre.Lire la suite

cc 2017-02-22 : Mensualisation des factures d’eau ?

Motion pour la mensualisation des factures d’eau de « Hydrobru-Vivaqua ».

Debora Lorenzino (Liste du B.) défend cette motion, à laquelle s’associent Ecolo et le Cdh. Elle veut tenir compte de la difficulté de nombreux ménages de régler annuellement leurs factures d’eau. Signe des temps : les plans de paiement à Bruxelles (plus de 26.000 en 2015) ont augmenté de 96 % en 8 ans.

Dominique Decoux, présidente du CPAS, ajoute que les coupures d’eau en 2016 sont en nette croissance et que le fonds social existant n’est pas suffisant.

Cela n’empêche pas le MR d’annoncer qu’il s’abstiendra, estimant que cette motion est peu utile parce que l’annualisation actuelle n’impacte que peu d’usagers et qu’elle serait moins coûteuse que le paiement mensuel.Lire la suite

cc 2017-02-22 : Neptunium et bonne gouvernance

Bonne gouvernance, transparence des mandats et des rémunérations au sein des organismes para communaux. Le cas du Neptunium.

C’est G. Verzin qui est ici à la manœuvre, appuyé par Abobakre Bouhjar (PS).

L’ambiance habituellement « bon enfant » des séances du conseil deviendra progressivement électrique. Dans les travées, on éteint les smartphones. On entendrait une mouche voler ! Pour une fois, tous les conseillers suivent le débat… !

L’interpellateur ne veut pas se lancer dans une chasse aux sorcières, mais… il veut poser une question de principe : quelle est la légitimité d’une rémunération supplémentaire pour un président d’asbl communale (ici : le Neptunium) qui est en même temps échevin, en rappelant que cette association fait partie intégrante de la gestion scabinale ?Lire la suite

cc 2017-02-22 : Demandes de M. Axel Bernard

Disparition, sans avertissement ni enquête sérieuse, d’emplacements de parking réservés aux personnes à mobilité réduite.

Axel Bernard demande des explications à propos de cet incident dont une dame a été la victime. C’est un bug informatique qui serait la cause de cette « disparition » de parking, selon le Bourgmestre, qui en profite pour donner quelques infos sur la manière dont sont gérés ces emplacements spécifiques. On apprend qu’il y a 461 places non nominatives de parking pour personnes handicapées dans la commune.

La présence de gardiens de la paix aux abords des écoles

Axel Bernard pose cette fois la question de la sécurité autour des écoles, suite à un accident récent, qui aurait pu être dramatique, aux abords d’une école flamande, place de Jamblinne de Meux, et ce en l’absence de policier sur place.Lire la suite

cc 2017-02-22 : Le bilan de l’événement « Citizen Lights »

Quel bilan peut-on tirer de cette grande première à Schaerbeek ? C’est G. Verzin qui pose la question au Bourgmestre, tout en se réjouissant de cette heureuse initiative.

B. Clerfayt n’est pas encore en possession du bilan complet, mais relève déjà une série d’éléments très positifs :

  • la dimension participative et la créativité des artistes flamands et francophones ;
  • l’occasion rare pour plusieurs services communaux de travailler ensemble d’une manière transversale ;
  • le succès de foule : 8.000 personnes présentes pendant les trois jours.

Notons quand même le coût de cet événement : 300.000 €, dont un quart couvert par le sponsoring.Lire la suite

cc 2016-11-30 : Ouverture des écoles communales

Deux échevins sont malades et excusés. Le public, lui, est venu en grand nombre pour soutenir les deux interpellations citoyennes suivantes.

Point 1 : Les heures d’ouverture des écoles communales pendant les heures de garderie (par Péroline Ghestem).

Un an après les attentats de Paris, le collectif « Parents : interdits d’entrer » dénonce les horaires trop restrictifs pour récupérer les enfants, l’interdiction pour les parents d’élèves du primaire de pénétrer dans l’école, etc… ce qui complique leur vie au quotidien. Une pétition de 200 parents demande de revoir le système !

Michel de Herde, échevin de l’instruction publique, s’étonne d’abord de retrouver sur la liste des gens qui ont soutenu la demande d’interpellation, plusieurs militants du PTB qui n’ont pas d’enfants dans les écoles communales.… Lire la suite