cc 2017-05-31 – Interpellation : Aménagement Josaphat

2. Intervention de Mme Sobieski concernant l’aménagement Josaphat. Plus de 1.000 signatures ont été récoltées pour protester contre le projet d’aménagement de l’actuelle friche de 24 hectares située le long de l’ancien site de la gare de triage Josaphat. Les critiques sont nombreuses : une partie est déjà soumise à appel à projet, alors que la consultation n’est pas finalisée. Les autres parties du projet sont trop saucissonnées, ce qui rend une étude sur l’ensemble difficile et les riverains ne sont pas mis au courant des détails malgré les comités de quartier. Mais surtout la surdensité de la population : 1.800 logements + une crèche et école.… Lire la suite

cc 2017-05-31 – Ombudsman communal

6e point : mission et fonctionnement de l’ombudsman communal : tout le monde se réjouit de cette création car c’est une demande depuis 1982. Les réclamations doivent toujours être faites par écrit ou sur formulaire en ligne. Délai de réaction d’un mois et, si elle est recevable, le médiateur communique avec le chef du service concerné et il en informe également le Collège des Bourgmestres et Échevins.

– Le bourgmestre précise que c’est DS qui a toujours relancé la demande.

– Mr Verzin précise que les avis du médiateur ne sont pas contraignants pour les services communaux, il demande qu’ils le soient.… Lire la suite

cc 2017-05-31 – Territoires de mémoire

7e point : adhésion au réseau « Territoires de mémoire ». Accord général mais, pour le PTB, il faut aller plus loin et pas se focaliser uniquement sur le passé, mais également sur les problèmes actuels comme le racisme, les émigrés …

  • Bourgmestre : c’est aussi l’occasion de parler de l’histoire de Schaerbeek avec la politique raciste menée il y a une trentaine d’années ainsi que les événements durant la guerre 1940. Depuis 1930, une communauté juive, arménienne… s’étaient réfugiées chez nous, principalement rue de Brabant. Il faut noter également l’action du bourgmestre Blum pendant les deux guerres, lui qui était juif d’origine.
Lire la suite

cc 2017-04-26 – Interpellation Louis Bertrand

Au vu des points à l’ordre du jour, la séance s’annonce calme et elle l’a été : ouf !

 

  1. Demande des habitants : L’intervention est claire et nette : le projet de réaménagement de l’avenue Bertrand dénature le patrimoine environnemental, il est incongru et inutile, l’avenue date de 1898 et est un des sites historiques les mieux préservés. C’est un espace vert qui permet de circuler, de respirer. Il faut préserver des places de parking étant donné la présence de 3 écoles. Abattre les platanes est ridicule parce qu’ils ne gênent rien, le passage central est trop étroit, il ne permet pas de se croiser et le pavement prévu dangereux en cas de pluie.
Lire la suite

cc 2017-04-26 – Dette communale

  1. Dette communale : Denis Grimberghs se lance dans une longue explication chiffrée difficile à suivre pour des simples citoyens. Les détails sont sur la table des conseillers, l’essentiel de ce qui a été dit, c’est que la stabilité de la dette réelle est acquise jusqu’en 2021. Elle s’élève à 126 millions et la charge des intérêts est supportable.
  • Réaction des conseillers : bravo pour le travail des administrations concernées et pour la stabilité. Peu de questions, sauf sur la possibilité d’investissements, et c’est affirmatif, c’est possible.
  • Le bourgmestre fait remarquer qu’en comparaison avec les autres communes, Schaerbeek se positionne bien, et il y a aura sous peu une évaluation de Belfius.
Lire la suite

cc 2017-04-26 – Abris pour vélos – Equipement informatique

5. Placements d’abris pour vélos. Intervention de Bernadette Vriamont pour connaître certains détails et s’assurer qu’il y aura augmentation de ces parkings pour vélos.

 

6. Équipements informatiques: des sommes importantes sont consacrées à l’acquisition de licences Microsoft office. Réaction d’Axel Bernard : pourquoi dépenser autant, et ne pas utiliser les logiciels gratuits ?

  • Réponse du bourgmestre : oui, ces logiciels libres sont intéressants, mais actuellement ce n’est pas notre priorité et nous utilisons également des sous-traitants. Il n’y a pas de volonté politique de s’opposer aux licences libres.
Lire la suite