cc 2017-02-22 : Approbation du plan régional de développement durable (PRDD)

Le projet de PRDD a été approuvé par le gouvernement régional, le 18 octobre dernier. Il est maintenant soumis à l’enquête publique jusqu’au 13 mars 2017 et aux 19 communes.

Le Collège a rédigé une proposition d’avis que Bernard Clerfayt commente en séance. Il estime globalement qu’il y a de grandes convergences entre le plan communal et celui de la Région. En matière de densification des quartiers, l’avis préconise des stratégies différentes en fonction des zones d‘habitation. Certains quartiers populaires sont de fait déjà très denses et devraient pouvoir bénéficier de davantage d’espaces verts et d’équipements collectifs. L’avis communal rappelle en outre certaines vieilles demandes urbanistiques, non satisfaites.Lire la suite

cc 2017-02-22 : Ecuries van de tram

Approbation d’un appel à projets 2017-2021 pour le bâtiment « Ecuries van de tram », dans le cadre du contrat de quartier « Pogge ».

Le conseil communal approuve la procédure de mise à disposition du site du dépôt de la STIB, « Ecuries van de tram », pour la période 2017-2021 et acte que l’occupation fera l’objet d’une convention entre la commune et le prestataire désigné.

Le bourgmestre et les différents conseillers communaux – Eric Platteau (PS), Georges Verzin, Axel Bernard, Sophie Querton, Isabelle Durant – qui interviennent dans la discussion, estiment que c’est un beau projet, d’initiative citoyenne et qu’il a notamment pour but d’apporter de l’animation, aux plans social et culturel, dans ce quartier.Lire la suite

cc 2017-02-22 : Neptunium et bonne gouvernance

Bonne gouvernance, transparence des mandats et des rémunérations au sein des organismes para communaux. Le cas du Neptunium.

C’est G. Verzin qui est ici à la manœuvre, appuyé par Abobakre Bouhjar (PS).

L’ambiance habituellement « bon enfant » des séances du conseil deviendra progressivement électrique. Dans les travées, on éteint les smartphones. On entendrait une mouche voler ! Pour une fois, tous les conseillers suivent le débat… !

L’interpellateur ne veut pas se lancer dans une chasse aux sorcières, mais… il veut poser une question de principe : quelle est la légitimité d’une rémunération supplémentaire pour un président d’asbl communale (ici : le Neptunium) qui est en même temps échevin, en rappelant que cette association fait partie intégrante de la gestion scabinale ?Lire la suite

cc 2017-02-22 : Demandes de M. Axel Bernard

Disparition, sans avertissement ni enquête sérieuse, d’emplacements de parking réservés aux personnes à mobilité réduite.

Axel Bernard demande des explications à propos de cet incident dont une dame a été la victime. C’est un bug informatique qui serait la cause de cette « disparition » de parking, selon le Bourgmestre, qui en profite pour donner quelques infos sur la manière dont sont gérés ces emplacements spécifiques. On apprend qu’il y a 461 places non nominatives de parking pour personnes handicapées dans la commune.

La présence de gardiens de la paix aux abords des écoles

Axel Bernard pose cette fois la question de la sécurité autour des écoles, suite à un accident récent, qui aurait pu être dramatique, aux abords d’une école flamande, place de Jamblinne de Meux, et ce en l’absence de policier sur place.Lire la suite

cc 2017-01-25 – Vivre ensemble rue de la Poste

On est en pleine affaire PUBLIFIN. Populisme et défiance à l’égard du politique s’étalent dans tous les bulletins d’informations. Ce Conseil donnera à voir combien lourdes peuvent être les responsabilités publiques, et combien de qualités il faut pour les exercer. On notera également (paradoxalement ?) la hauteur des attentes et des demandes à l’égard des mandataires publics.

Le Conseil démarre à 18:46. Mmes SAGLAM et TRACHTE sont excusées, et on accueille Mme CORMAN : elle représente un groupe d’habitants du quartier Palais-Poste et vient présenter trois leviers à actionner pour rendre possible le « vivre ensemble » rue de la Poste.Lire la suite

cc 2017-01-25 – Ordre du jour – VIVAQUA

On entame l’ordre du jour proprement dit, qui mécontente M. BERNARD parce qu’on a refusé sa demande de parler des maisons médicales. M. CLERFAYT rappelle sa ligne de conduite : on ne consacre pas l’énergie du Conseil à des points sur lesquels le communal n’a pas moyen d’agir – même si, effectivement, c’est une question importante, mais c’est au fédéral que le débat doit avoir lieu.

 

Point 4. Le Conseil est informé du PV de l’AG extraordinaire de VIVAQUA qui a eu lieu le 8 novembre 2016, et de l’acte notarié relatif à la fusion par absorption d’HYDROBRU par VIVAQUA.Lire la suite