article: Commentaires impertinents des résultats

Pourquoi Demol s’est écrasé ?
En passant de 4 sièges à 1, malgré la quasi absence de concurrence locale dans l’offre politique raciste et d’extrême droite, Demol est de loin le champion de tous les perdants de ces élections communales 2006.
On peut émettre diverses hypothèses sur ce qui a permis ce salutaire recul : relative discrétion du VB à Schaerbeek ? Perte par J Demol de son aura de « sheriff » qu’il portait encore il y a six ans ? Explication moins sympathique, mais à examiner : le vote populiste, ou réactionnaire ou très à droite n’a-t-il pas fait défaut à Demol en partie aussi parce que, sur plusieurs des listes « démocratiques » on trouvait d’excellents produits de remplacement : anciens nolsistes, obscurantistes ou nationalistes proches de certaines mosquées, loups gris etc.… Lire la suite

article: Les réponses des Têtes de liste des Partis aux questions de « Démocratie Schaerbeekoise »

Fin mai, nous avons écrit aux quatre principales têtes de liste des partis pour (faire) connaître leur position concernant les futures alliances et leurs priorités politiques.
La liste du Bourgmestre, Ecolo et le cdH nous ont répondu. A ce jour et malgré une lettre de rappel portée à son domicile schaerbeekois, la tête de liste du P.S. n’a pas réagi. Manque de temps ? Indifférence pour le monde associatif ? En 18 ans de militance de D.S., c’est une des rares fois qu’on ne nous réponde pas ! Dommage !

NOS QUESTIONS :

1/ concernant les alliances en vue de constituer une majorité :
Avec quel(s) parti(s) êtes-vous disposé(e) à négocier un accord de majorité ?… Lire la suite

cc 2006-01-25: 30. Routes aériennes

Mme Jodogne propose une motion sur le problème des avions : actuellement, il n’y a plus ni accord ni discussion, et si on n’exige pas les astreintes, on risque fort de voir ce statu quo durer jusqu’aux élections, voire jusqu’à la semaine des quatre jeudis ! M. Guillaume craint même que Schaerbeek ne soit pas consultée (bien qu’elle en ait fait la demande) avant l’élaboration d’un nouveau plan de dispersion. Il s’agit donc de pousser le gouvernement régional à exiger le paiement des astreintes pour forcer un accord. Le Conseil est unanime à défendre comme essentiels pour définir les routes aériennes les critères de sécurité et de densité de population.… Lire la suite