cc 2004-10-20: 6-10. Comptes Academie de Musique et CPAS

Des comptes – enfin – 2000-2001-2002-2003, pour l’Académie de musique intercommunale Saint-Josse / Schaerbeek. Pourquoi si tard ?
-Vérification de la caisse communale, au 28 février 2003 et au 31 mai 2003
Mr Charels constate (une fois encore ) que les documents arrivent trop tard. Quelle est la situation de Schaerbeek ? A combien s’élève la ligne de crédit ?
Mr Köse reconnaît le retard, on le récupère lentement mais sûrement (?) . Comme les années précédentes la Région devra nous venir en aide. Pour cela, il faut les comptes 2003 complets, mais on attend encore ceux du C.P.A.S pour finaliser.… Lire la suite

cc 2003-12-17: 6. Contrôle : C.P.A.S. : modification budgétaire pour l’exercice 2003 – Budget 2004 – trois douzièmes provisoires – Demande d’approbation.

Mme Decoux, présidente du C.P.A.S. explique les difficultés financières, insiste sur la volonté de mener une politique rigoureuse. Croisons les doigts !
Chacun se réjouit de l’effort de rigueur et du meilleur climat : Kleykens ( PS), Grimberghs (CDH ), Monseu (MR), El Khattabi (Ecolo).… Lire la suite

cc 2003-10-22: 0. Intro.

Se font excuser MM. HUTCHINSON (PS), VANTIGHEM (ECOLO) et, comme d’habitude, DUCARME (MR). Je note toutefois que les absents sont beaucoup plus nombreux que cela.
La séance débute à 18h55 (aucune explication pour ce retard inhabituel), par l’annonce de la démission de Mme DECOUX (ECOLO) de son mandat de conseillère communale, étant donné qu’elle a accepté depuis peu la présidence du CPAS. Dans une ambiance décontractée mais sans négliger les formes requises, Mevr. DESWAES, suppléante ECOLO – AGALEV, est accueillie par les deux plus jeunes membres du Conseil, et « installée » en qualité de conseillère communale.… Lire la suite

cc 2003-10-22: 11. finances du CPAS

Point 11. – Octroi de la caution solidaire de la Commune pour les lignes de crédit DEXIA consenties au C.H.U. Brugmann (38 728 000 €) : après les déclarations (frileuses, selon Mme KLEYKENS – PS) du Bourgmestre dans la presse, des négociations ont pu être menées, qui ont permis l’examen des factures à financer (entre 1996 et 2002 : +/- 8 millions € dus au CPAS par l’hôpital), et la conclusion d’un accord sous la houlette de Mme DECOUX et de M. DE HERDE, accord qui met fin à toutes les charges du passé. L’Echevin explique les points positifs de l’accord : le CPAS va faire une opération budgétaire positive (+/- 2,7 millions €) ; il ne devra pas inscrire de nouveaux crédits budgétaires et la Commune ne devra pas accroître sa donation ; enfin, IRIS va désormais s’occuper de récupérer les créances que les autres hôpitaux ont sur notre CPAS.… Lire la suite