cc 1992-12-10: 3. Finances, taxes.

L’échevin des finances demande le vote de trois douzièmes provisoires. Il justifie le retard du budget notamment par le fait qu’une circulaire datée du 20 novembre a modifié le calcul du précompte immobilier au niveau régional.

La commune avait établi une taxe sur les locaux affectés au commerce ou à d’autres activités professionnelles. Cette décision a fait l’objet de nombreuses plaintes auprès de la députation permanente. Celles qui provenaient de sociétés ont été agréées pour le motif que les sociétés ne paient pas de taxes communales (en tout cas pas de centimes additionnels). La commune a introduit un recours devant le Conseil d’Etat.… Lire la suite

cc 1992-12-10: 4. C.P.A.S.

Les points suivants concernent le compte analytique du centre hospitalier New Paul Brien pour 1991 (perte totale: 169.411.208 frs.) et le budget du CPAS (modification pour 1992 et budget 1993)

On entend un long rapport de M. Lozet, président du CPAS. Question de M. Gheyssens (Ecolo) sur le coût de l’abandon de « l’ancien nouvel hôpital »; remarque de M.Noël (PSC): manque de souffle et de projet d’avenir, déséquilibre entre la part des institutions-boulets et celle de l’aide sociale; M.Noêth (PS): que fait la commune pour une insertion sociale à vocation professionnelle? Gheyssens (Ecolo): réclame plus de transparence, proteste contre l’emploi qui est fait des « articles 60 », minimexés mis au travail et contre un propos de M.… Lire la suite

cc 1992-12-10: 5. Réaménagement du site du Crossing (avenues Renan et du Suffrage universel) et fin.

C’est le débat le plus chaud de la soirée. Abandonnant les projets antérieurs de construction de logements, le collège propose un plan de rénovation des installations sportives: démolition de trois tribunes, réfection de la salle omnisports, aménagement des surfaces adjacentes. Il demande au conseil de le mandater pour désigner un architecte et conclure avec celui-ci un contrat pour élaborer ce projet. L’opposition, unanime, se réjouit de la décision tardive de la commune de garder au site sa vocation sportive. Elle est aussi unanime pour regretter la précipitation et le manque de collaboration du collège.
On aurait dû, dit entre autre Mme Van Tiegem (Ecolo), étudier sérieusement le projet en section urbanisme.… Lire la suite

cc 1992-10-29: 1 Huis clos

Les moments les plus mouvementés de la soirée se sont passés au cours de ce huis-clos, et c’est donc seulement des renseignements de seconde mains que je peux vous en fournir à cet égard.

Tout d’abord, la bibliothèque flamande a été l’enjeu des polémiques. Sur proposition, semble-t-il d’Etienne Noël (PSC), les conseillers communaux ont refusé l’acquisition du bâtiment destiné à héberger celle-ci. Le scrutin secret a donné 23 non contre 13 oui et 6 abstentions. Il semble même que certains échevins aient participé au torpillage du projet. Ce vote, teinté de nos clivages communautaires, s’explique surtout par l’augmen­tation et la non-transpa­rence de son coût : M.… Lire la suite

cc 1992-10-29: 2 Accords de la Saint Michel

Le premier point de la séance publique avait trait à une motion déposée conjointement par le FDF (Clerfayt) et le Collège, contre les accords institutionnels dits de la St Michel. Cette motion balayait toutes les facettes de l’accord en question (Province de Brabant, Région, refinan­cement de la Communauté Française, francophones de la périphérie), tout en insistant sur la crainte de créer des charges financières supplémentaires pour l’enseigne­ment communal. Réactions en sens divers :

♦ M. Noël (PSC) : il est aberrant de voter une telle motion au Conseil communal, alors que cela ne relève pas de ses compétences, mais des compétences du Parlement.… Lire la suite

cc 1992-10-29: 6 Budget

L’échevin Nimal présente son ajustement budgétaire, dont les modifications sont formelles.

Monsieur Clerfayt (FDF) se plaint de la fiction que consti­tue l’inscription des emprunts en « recettes » (19 millions pour la bibliothèque flamande).

Monsieur Gheysens (Ecolo) est contre parce qu’il n’y a pas d’amé­lioration politique et que le seul point positif, la maison des jeunes, a été supprimé.

Monsieur Noël (PSC) : le budget ne reflète en rien le nouveau style de Duriau, c’est donc de la frime et du vent.

Au niveau du C.P.A.S., Monsieur Noeth (PS) fait état de problè­mes de personnel, et Monsieur Gheysens se plaint de l’ab­sence de projets et de l’opacité de la gestion.… Lire la suite