bulletin 22 (7-9 1993): Editorial: 5 ans de Démocratie Schaerbeekoise

JUIN 1988, quelques Schaerbeekois lancent la charte qui sera signée par 500 habitants de la commune et qui sera adressée à tous les candidats des élections communales de 1988.

NOVEMBRE 1988, nous décidons de continuer entre les deux scrutins communaux, Démocratie Schaerbeekoise est née.

JANVIER 1992, nous interrogeons les partis politiques sur leurs perspectives pour se rapprocher du citoyen.

AVRIL 1992 à AVRIL 1993, nous interrogeons, les Schaerbeekois, jeunes, d’origine étrangère, étrangers, ou belges sur leurs attentes par rapport à la politique communale. Nous nous interrogeons et élaborons des suggestions en matière de sécurité, d’enseignement communal.

Antérieurement déjà, tout au long de nos assemblées précédentes, nous avons élaboré des propositions concrètes, en matière d’environnement et d’urbanisme, en matière de politique de la jeunesse.… Lire la suite

Article: Les Aneries Schaerbeekoises

Les médias ne nous privent pas, depuis quelques mois, de leurs commentaires sur « les affaires », fussent-elles françaises, italiennes ou liégeoises.

En ce qui concerne Schaerbeek, ne risquons pas le mot afin d’éviter des amalgames qui joueraient trop légèrement avec la vérité.
Puisque nous sommes cette « Cité des Anes » bien connue, parlons plutôt des âneries schaerbeekoises.

Citons, pour mémoire, la bibliothèque flamande, le parachutage de la nouvelle inspectrice pédagogique, les juteux trafics de notre désormais célèbre Inspecteur de Police, Chef de la brigade judiciaire…

Nous nous attarderons plutôt; aujourd’hui, sur le cas de la médiatrice sociale, Sfia Bouarfa, licenciée par le Collège et la majorité au Conseil communal du 28 avril.… Lire la suite

Article: Assemblée générale du 30 mars 1993: L’enseignement communal à Schaerbeek

1. L’enseignement communal à Schaerbeek.Ce thème a été choisi parce qu’il est ressorti de nos échanges précédents. D’autre part, l’enseignement de la commune fête ses 150 ans cette année.
Au programme: un concert classique au théâtre 140, une exposition de photos à la maison communale, des démonstrations de gymnastique et l’édition de brochures luxueuses.

Une concertation d’enseignants a été entamée: il s’agissait d’établir un programme qui puisse intéresser toute la population scolaire. Cette concertation a été abandonnée. Notons que ce qui est regrettable, c’est le fait que ni les enseignants, ni les enfants, ni les PARENTS ne sont impliqués dans cette commémoration du 150ème au niveau des quartiers.… Lire la suite

bulletin 21 (4-6 1993): Sommaire

CE BULLETIN N’EST PAS ENCORE COMPLÈTEMENT ENCODÉ

p. 3 Bienvenue à vos ami(e)s et voisin(e)s schaerbeekois(e)s.14.2.93

p. 4 A propos de l’enseignement communal. 13.2.93

p. 5 Rappel decotisations. 12.2.93

p. 6 Assemblée générale du 21 janvier 1993: Sécurité

p. 8 Comprendre les contrats de sécurité. 1.2.93

p. 11 Conseil communal du 11 février 1993.

p. 15 Rumeurs malignes 20.1.93… Lire la suite

Article: Assemblée Générale du 21 Janvier 1993

1. Le vécu des membres par rapport à la sécurité.

  • faits divers, agressions en rue,
  • crasses, vandalisme: on n’ose pas réclamer par peur des représailles,
  • manque d’éclairage dans les rues,
  • « casse-vitesse » contestés, plus dangereux qu’efficaces,
  • trottoirs trop étroits, en mauvais état,
  • vols de voiture, moto, vélos,
  • feux rouges non respectés (y compris devant les locaux de l’O.N.A. où se trouve pourtant un signal lumineux et sonore pour les mal voyants,
  • insécurité de survie de certains quartiers face aux projets immobiliers où les habitants risquent d’être expulsés (exemple: Ste Marie),
  • climat d’insécurité cultivé dans les médias,
  • manque d’effectifs à la gendarmerie: 2 gendarmes et une voiture à la brigade de Schaerbeek durant le W.E.,
  • non-intervention de la police face au tapage nocturne, au stationnement interdit; mais on voit quatre dépanneuses et deux voitures de police en pleine nuit pour enlever des véhicules mal garés.
Lire la suite