article: Commentaires impertinents des résultats

Pourquoi Demol s’est écrasé ?
En passant de 4 sièges à 1, malgré la quasi absence de concurrence locale dans l’offre politique raciste et d’extrême droite, Demol est de loin le champion de tous les perdants de ces élections communales 2006.
On peut émettre diverses hypothèses sur ce qui a permis ce salutaire recul : relative discrétion du VB à Schaerbeek ? Perte par J Demol de son aura de « sheriff » qu’il portait encore il y a six ans ? Explication moins sympathique, mais à examiner : le vote populiste, ou réactionnaire ou très à droite n’a-t-il pas fait défaut à Demol en partie aussi parce que, sur plusieurs des listes « démocratiques » on trouvait d’excellents produits de remplacement : anciens nolsistes, obscurantistes ou nationalistes proches de certaines mosquées, loups gris etc.… Lire la suite

article: Une parachutiste nommée ONKELINX…

Dans une interview au « Soir » (26/10/2005), Laurette Onkelinx annonce qu’elle va s’installer avec sa famille à Schaerbeek, ce qui lui permettra d’y conduire la liste socialiste aux prochaines élections communales du 8 octobre 2006.
Madame la vice-première ministre est sans aucun doute une femme politique d’envergure et de caractère. Elle a aussi de fortes convictions sociales. Qu’on les partage ou non, celles-ci sont tout à fait respectables.
Mais alors pourquoi son apparition dans l’arène électorale schaerbeekoise suscite un tel malaise et une défiance certaine à son égard ?

Trois raisons au moins expliquent cet état d’esprit, largement répandu :

I / Même pas encore domiciliée dans notre commune, elle se porte candidate au mayorat.… Lire la suite