cc 2017-02-22 : Sport 1030

Création d’un « Centre sportif local intégré » sous la forme d’une asbl, « Sport 1030 ».

Saït Köse, échevin des sports, rappelle que ce projet déjà ancien, visant à coordonner la gestion de quelques infrastructures sportives communales (y compris le Neptunium,) pourrait permettre sa reconnaissance et son subventionnement par la Communauté française.

Le débat qui suit est répétitif par rapport à des séances précédentes et sa portée n’est pas très claire. En fait, le Collège souhaite simplement savoir s’il peut continuer à approfondir le dossier dans cette direction. Bernard Clerfayt signale que la commune s’engage dans un long processus d’unification de la gestion sportive, sans pouvoir dire aujourd’hui si tous les équipements sportifs devront être intégrés au sein de ce Centre.Lire la suite

cc 2017-02-22 : Neptunium et bonne gouvernance

Bonne gouvernance, transparence des mandats et des rémunérations au sein des organismes para communaux. Le cas du Neptunium.

C’est G. Verzin qui est ici à la manœuvre, appuyé par Abobakre Bouhjar (PS).

L’ambiance habituellement « bon enfant » des séances du conseil deviendra progressivement électrique. Dans les travées, on éteint les smartphones. On entendrait une mouche voler ! Pour une fois, tous les conseillers suivent le débat… !

L’interpellateur ne veut pas se lancer dans une chasse aux sorcières, mais… il veut poser une question de principe : quelle est la légitimité d’une rémunération supplémentaire pour un président d’asbl communale (ici : le Neptunium) qui est en même temps échevin, en rappelant que cette association fait partie intégrante de la gestion scabinale ?Lire la suite

cc 2017-01-25 – Un cadastre des institutions para- et intercommunales ?

Point 55. M. de BEAUFFORT (MR) reste dans le sujet, avec une demande de cadastre des institutions para- et intercommunales. En effet, « l’affaire PUBLIFIN laisse les Bruxellois pantois. Le politicien doit jouer un rôle exemplaire. Il ne veut pas semer la défiance, mais il soutient le besoin légitime de transparence du concitoyen afin de restaurer la crédibilité dans les personnes qui se dévouent à la cause publique. » Il réitère donc sa demande d’un cadastre des associations dans lesquelles la Commune a son mot à dire, avec les émoluments prévus pour les organes de gestion.

Il reçoit le soutien total de M.Lire la suite

cc 2016-10-26 : Chèques-sport

Point 43. Il s’agit d’approuver le nouveau règlement en matière de chèques-sport. Les Echevins KÖSE et BYTTEBIER présentent les modifications qu’on apporte au système à la suite de l’expérience de l’année écoulée, où toute l’enveloppe (100.000 €) n’a pas été distribuée : on étend donc le dispositif et tous les jeunes Schaerbeekois (de moins de 21 ans) qui jouent dans un club (même dépendant de la Vlaamse Gemeenschapscommissie, même en dehors de Schaerbeek) peuvent demander un chèque de 60 € ; les filles recevront d’office deux chèques, de même que les personnes qui pratiquent un handisport.

M. ERALY (ECOLO) rappelle les objectifs à remplir : qu’il y ait autant de filles que de garçons qui accèdent au sport, pour s’émanciper, pour souffrir un peu physiquement !!Lire la suite

cc 2016-05-25: Finances

Points 7 et 8 : approbation de modifications budgétaires pour l’exercice 2016.

La discussion suscitée par ces modifications permet d’apprendre quelques infos intéressantes :

– le début des travaux au Neptunium, prévu par « Beliris » pour l’été 2016, est postposé d’un an. Le bassin restera ouvert jusqu’à juin 2017. A ce propos, le conseiller MR Yvan de Beauffort signale que les comptes de l’asbl n’auraient pas été approuvés par son conseil d’administration, ce que nie Saït Kose, échevin des sports (voir aussi le point 25) ;

– un subside de 100.000 € est inscrit pour « La Fête des Lumières », co-organisée avec la Région en 2017.… Lire la suite

cc 2014-11-26: 1. Interpellation citoyenne: Skatepark.

Mais tout d’abord, le Conseil ac-cueille un habitant, M. DELVILLE, qui vient demander la construction d’un skatepark à Schaerbeek. On en avait un avant, au “Parc de la Jeunesse”, entre le Parc Josaphat et la chaussée de Haecht, mais il a disparu pendant la rénovation du stade. C’est pourtant un must dans une commune peuplée et jeune comme Schaerbeek, qui compte de nombreux skaters, lesquels sont obligés de se reporter sur Evere. Un skatepark intéresse les jeunes de 8 à 20 ans et M. DELVILLE, qui a déjà derrière lui une pétition dont la Commune n’a pas tenu compte, émet une demande ambitieuse : 20.000 € pour des installations multi-fonctionnelles (non seulement pour les skates proprement dits, mais aussi pour les BMX et les trottinettes).… Lire la suite