cc 2017-02-22 : Introduction – Gouvernance plus transparente

La séance commence avec un quart d’heure de retard. Elle sera clairement impactée, à deux moments au moins, par la « tornade Publifin » et la volonté de laver plus blanc !

Point 2 : démission de Bram Gilles.

Le conseiller Groen démissionne parce qu’il a été engagé comme fonctionnaire communal. Il est remplacé par une vieille connaissance, Luc Denys, ancien échevin « vert » et conseiller communal pendant 24 ans. Il a déjà assisté aux assemblées générales de Démocratie schaerbeekoise.

Communication spéciale du Collège : pour une gouvernance plus transparente.

Le bourgmestre tient compte de l’actualité politique, « financièrement fiévreuse », pour établir des règles plus précises en matière de transparence dans plusieurs domaines de la vie schaerbeekoise.Lire la suite

cc 2014-11-26: 0. Intro.

J’ai malencontreusement crashé mon ordinateur portable avec toutes mes notes de cette séance, et ai manqué de temps et de moyens pour retranscrire mes souvenirs immédiats. Je demande l’indulgence du lecteur pour les lacunes, les oublis et le manque de détails, notamment sur les votes …

Le Bourgmestre excuse M. GILLES et Mme JODOGNE, partie en mission avec la Prin-cesse Astrid à Singapour et en Malaisie, et la séance commence une demi-heure plus tôt que d’habitude en raison de deux points exceptionnels.… Lire la suite

cc 2014-06-25: 5. Règlement-redevance stationnement.

Il s’agit d’approuver un autre Règlement-redevance, qui concerne bien plus de monde : celui relatif au stationnement réglementé dans l’espace public. M. GILLES (ECOLO) évoque la discussion, animée, qui s’est tenue en commission. Il demande qu’on signale à l’automobiliste dans quelle zone il se trouve, et qu’on fasse attention pour les enseignants (pas compris pour quoi … ). Il signale aussi que les spécialistes en la matière à la Région proposent d’enlever la première carte de riverain à ceux qui habitent dans un logement unifamilial avec un garage, vu que ces personnes ont donc un espace de parking privé à leur disposition.… Lire la suite

cc 2014-06-25: 49-51. Enseignement.

Point 49. Il s’agit d’approuver le règlement scolaire dans l’enseignement communal néerlandophone. M. GILLES s’en prend à l’Echevine, pourtant de son parti !!! J’ai du mal à comprendre : il manquerait un rapport …? Le Conseiller GROEN demande aussi qu’on informe vite les parents sur les coûts qui seront adaptés en septembre.
Son ton est tout sauf vriendelijk !
Mme BYTTEBIER explique avoir planifié deux phases de communica-
tion : d’abord, à l’égard des enseignants, ensuite (avant la rentrée) les parents sur tout ce qui est « hors école » : activités, accueil. Elle ne pense pas qu’il y aura de problèmes. Elle précise que ce nouveau règlement se préoccupe des familles nombreuses.… Lire la suite

cc 2014-02-26. 119+122. réforme gouvernementale en matière de chômage et ses conséquences. (motion d’Axel Bernard (PTB) et Bram Gilles (Groen)

Les deux conseillers communaux s’inquiètent des retombées, notamment à Schaerbeek, des mesures du gouvernement fédéral en matière d’exclusion du chômage et fondent leur argumentation sur le récent appel au secours de la fédération des 19 CPAS de Bruxelles.
Laurette Onkelinx (PS) se lance dans une explication embarrassée, se disant à la fois d’accord avec les préoccupations du PTB, mais voulant amender le texte, un peu gênant dans ses considérants. Pour s’en sortir, elle demande le report du vote avec la création d’une commission… ! La Majorité n’est pas non plus très à l’aise et l’inévitable Frédéric Nimal
présente un texte amendé.… Lire la suite

cc 2014-02-26: 121. le décret flamand du 20/4/2012 et ses conséquences sur l’organisation de l’accueil de la petite enfance (motion de Debora Lorenzino (Liste du B.)

Ce décret pose effectivement problème dans ses effets sur le terrain (au niveau de l’encadrement des enfants) : la presse en a parlé, lors de sa promulgation.
N’ayant pas reçu le texte de la motion, il est difficile de suivre les débats où plusieurs conseillers (Barbara Trachte, Bram Gilles, Catherine Moureaux, Georges Verzin, Mahinur Ozdemir, Michel De Herde ) prennent la parole pour défendre des positions nuancées.
Cette motion est finalement adoptée. … Lire la suite